Vous n’avez jamais entendu des gens de Madrid appelés «gatos» – qui se traduit par des « chats » – en vous demandant d’où vient ce surnom? Serait-ce pour leur amour des nuits tardives, ou y a-t-il autre chose à l’histoire? Voici comment et pourquoi les indigènes de Madrid ont gagné leur surnom inhabituel.

Un gato est quelqu’un de Madrid dont les parents et les grands-parents venaient aussi de la ville. En raison du taux élevé d’immigration dans la capitale d’autres régions de l’Espagne, les vrais gatos sont très rares de nos jours, mais où Madrileños ont-ils obtenu leur surnom félin en premier lieu?

Un soldat grimpeur

Madrid a été fondée au 9ème siècle par le leader mauresque Muhammad I de Córdoba, qui a nommé la ville de Mayrit et construit un énorme mur de protection autour de lui pour empêcher les envahisseurs. Plusieurs armées avaient essayé de passer le mur, mais en vain, jusqu’à ce qu’en 1085, Alphonse VI, roi de Castille, conduise ses troupes à encercler la ville.

À l’aube, un soldat s’est détaché des autres et a commencé à escalader le mur de la ville. Il a grimpé d’une manière si rapide et agile que le roi Alfonso, stupéfait, a dit qu’il ressemblait à un chat. Quand le soldat a atteint le sommet du mur, il a remplacé le drapeau mauresque par le drapeau chrétien.

Les troupes chrétiennes ont finalement réussi à conquérir la ville et la jeune soudure est devenue un héros. On dit qu’il a changé son nom de famille en ‘gato’ et ses descendants ont ajouté un poignard et un mur à leurs armoiries en mémoire de leur illustre ancêtre.

Le terme chat (gato) a d’abord été utilisé pour désigner quelqu’un de courageux de Madrid, mais au fil des ans, il est devenu le surnom de toute personne née dans la ville.

Dodgers fiscaux

Une autre théorie, peut-être moins passionnante, est que pendant la période de domination chrétienne au Moyen Age, les gens devaient payer une taxe pour entrer dans les portes de la ville. Pour éviter de payer la charge, beaucoup de gens escaladaient le mur, comme des chats.

    2