Situé à Trois-Ilets, ce site est un véritable joyau caché des Antilles. Il n’y a pas de transport en commun qui vous emmène sur le site, mais il est bien indiqué avec des panneaux. Vous pouvez y aller en taxi, ou en voiture si vous en avez loué une. Et ça en vaut vraiment la peine.

Créé par Gilbert Larose, le site est magnifiquement conçu, avec des huttes traditionnelles construites en bois, en argile, et même en canne à sucre. La visite commence dans le musée, avec l’histoire de l’esclavage en Martinique, puis continue dans le jardin.

 

 

Visite

Le jardin est très impressionnant. Vous y trouverez un étang, des animaux de ferme, des huttes traditionnelles, vous aurez vraiment l’impression de remonter dans le temps.

Beaucoup des plantes présentes dans le jardin sont encore utilisées dans les pharmacies modernes. Votre guide vous expliquera comment la vie y était autrefois, et comment chaque plante était utilisée.

 

 

Témoignage du passé

Par exemple, un thé à base de basilic pour aider à la digestion, un thé à la verveine pour se déstresser… Nous avons pu déguster des goyaves tout au long de la visite, il y en avait partout. Et les enfants adoreront les chatons du coin, qui suivent le groupe tout au long de la visite !

Vous découvrirez les conditions dans lesquelles les esclaves travaillaient, et finissaient leur vie. Cette expérience est un vibrant hommage à ce passé. La Savane des Esclaves est aussi l’un des endroits les plus sereins que nous avons visités en Martinique.

 

 

Hutte traditionnelle

La visite coûte 7 euros par adulte, et 3 euros pour les enfants. Vous pouvez y passer votre matinée, et faire une après-midi plage pour bien finir votre journée.

Bonne visite à la Savane, et enjoy life !

Galerie photos

Autres articles sur le même sujet

    2