Il y a des moments où l’on veut simplement sortir des sentiers battus. Cordoue (Córdoba en espagnol) est justement ce genre d’endroit qui se visite en une journée, ou sur un week-end court.

Cordoue, et la Mezquita

Cordoue, et la Mezquita

La plupart des gens ne le savent pas, mais en l’an 1000, Córdoba était la plus grande ville en Europe ! Entre 500000 et 1 million de personnes y vivaient, et c’était la capitale des Maures.

A l’époque, c’était une ville sophistiquée qui bénéficiait d’un apprentissage avancé, des médecins renommés, et une population relativement instruite.

Bien que sa population est maintenant d’environ 330000 habitants, elle n’a rien perdu de son attrait, et reste un endroit fantastique à visiter.

Si vous êtes en visite à Séville, Malaga, et/ou Grenade, vous pouvez faire une excursion d’une journée à Cordoue si vous avez le temps. Et même mieux : restez-y au moins une nuit afin de profiter de certains sites gratuits.

Le centre de Cordoba

Le centre de Córdoba

Le vieux centre de Cordoue : la plupart des lieux que nous allons vous présenter se situent dans la vieille ville.

Ce vieux centre est assez grand, mais nous vous recommandons de vous garer en périphérie, pour profiter pleinement de votre balade.

Certaines zones sont très difficiles d’accès en voiture ; mieux vaut marcher, et vous imprégner de l’ambiance de la ville. Petite note au passage : les rues sont pavées, alors évitez les tongs, et choisissez plutôt des baskets légères !

Mosquée-cathédrale de Cordoue

Mosquée-cathédrale de Cordoue (Mezquita)

 

Le lieu immanquable à Cordoue est la mosquée-cathédrale de Cordoue (Mezquita).

En son temps, c’était la plus importante mosquée du monde islamique occidental. La mosquée a été construite sur une église wisigothe, et a été achevée en l’an 785.

La cour intérieure regorge de fontaines et de dizaines d’orangers.

Il aura fallu environ deux cents ans pour terminer cette mosquée, et lorqu’elle fut achevée, c’était la deuxième plus grande mosquée du monde.

Mezquita

Mezquita

Quand les Espagnols reconquirent Cordoue en 1236, la mosquée a été « convertie » en cathédrale.

Le contraste entre la partie musulmane de la façade et la nef catholique, la partie intérieure de la cathédrale, est stupéfiant.

Les vitraux et l’art qui ornent les murs sont étonnants à voir. La Mezquita est considérée comme l’une des plus grandes réalisations espagnoles de l’art mauresque.

Note : La Mezquita est gratuite de 8h30 à 09h20 (sauf le dimanche et jours fériés). Après ces horaires, il vous faudra débourser 8 euros par adulte et 4 euros par enfant.

Calle de las Flores à Cordoue

Calle de las Flores à Cordoue

Après avoir exploré la Mezquita, si vous avez besoin d’encas, essayez l’un des nombreux cafés qui entourent la cathédrale.

Ensuite, prenez le temps de flâner dans les rues piétonnes du vieux centre, et n’hésitez pas à vous y « perdre » ! Avec un peu de chance, vous tomberez sur la Rue des fleurs (Calle de las Flores).

Synagogue de Cordoue

Synagogue de Cordoue

Le quartier juif (La Judería) fut le lieu où beaucoup de Juifs arrivèrent après que le Temple de Salomon fut détruit à Jérusalem en l’an 70.

À l’époque, c’était la plus grande communauté juive en Europe. Vous pouvez vous balader autour des murailles et la porte d’Almodóvar – site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vous y trouverez de nombreuses ruelles étroites, toutes sortes de magasins, et des patios fleuris.

La seule synagogue conservée en Andalousie se trouve sur « Calle Judios ». Ses motifs géométriques sont très détaillés, et une grande partie des travaux a été consacrée à la restauration du bâtiment.

Le Pont romain de Cordoue

Le Pont romain de Cordoue

Comme vous pouvez l’imaginer facilement, le pont romain a été construit par les Romains, sous le règne d’Auguste. Le pont traverse la rivière Guadalquivir ; le long de ses rives, vous pourrez voir le Moulin de la Albolafia. La roue ne fonctionne plus, mais ça reste un incontournable de Cordoue !

De l’autre côté du pont, vous verrez la Tour de la Calahorra (Torre de la Calahorra). A l’intérieur, un musée qui rassemble, conserve et présente des artefacts et des documents sur le passé de Cordoue.

Le pont est interdit aux voitures : vous y verrez des promeneurs, des cyclistes, des joggeurs qui le traversent à toute heure de la journée, et des artistes (peintres, musiciens…).

Pour le côté romantique, une promenade nocturne sur le pont quand il est allumé vous ravira.

La légende raconte ceci : si vous embrassez votre « moitié » sur le pont lorsque la cloche de la Tour sonne, vous aurez amour et bonheur dans votre relation pour l’éternité. Ça ne coûte rien d’essayer…

Le centre de Cordoue

Le centre de Cordoue

Une petite faim ?

Nous vous conseillons le restaurant « Sojo Ribera » (Paseo De La Ribera Esq Cruz del Rastro). Ils font des plats à des prix abordables, et vous aurez une vue imprenable sur le Guadalquivir depuis leur terrasse. Egalement conseillé : le restaurant « Regadera » (Calle Ronda de Isasa, 10).

Le Musée des Beaux-Arts de Cordoue

Le Musée des Beaux-Arts de Cordoue

Les musées à Cordoue : le Musée des Beaux-Arts (Museo de Bellas Artes) et le Musée Julio Romero de Torres sont deux grands musées à visiter si vous aimez les peintures. Les peintures religieuses du Musée des Beaux-Arts sont de toute beauté.

Si vous êtes plutôt porté sur l’archéologie, alors le Musée archéologique (Museo Arqueológical) saura vous satisfaire. Vous y trouverez des mosaïques, des sculptures ibériques, et des céramiques.

Note : les musées ouvrent normalement à 10h, mais vérifiez les horaires sur leurs sites, car ça peut changer suivant les saisons. Si vous êtes résident de l’Union Européenne, sachez que l’entrée est gratuite. Et si vous n’êtes pas résident de l’UE, l’entrée est de seulement 1,50 euros. Ça reste abordable !

Place de la Corredera à Cordoue

Place de la Corredera à Cordoue

La place de la Corredera est immense et contient pas mal de bons restaurants ! Vous y trouverez le marché de Sánchez Peña qui propose de nombreux aliments locaux. La place est un endroit idéal pour manger un bout, boire un verre de vin, et simplement se détendre.

La Medina Azahara vers Cordoue

La Medina Azahara vers Cordoue

Bien que ce ne soit pas dans Cordoue, la Medina Azahara est un lieu fantastique à visiter. Vous pouvez la visiter lorsque vous repartez de Cordoue, par exemple.

Les ruines de la Medina Azahara se situent à environ 8 km de Cordoue. Cette cité califale fut construite entre les années 936 et 940 par le calife Abd ar-Rahman III.

L’entrée est de 8 euros par personne, et 4 euros pour les enfants de moins de 10 ans. Des visites guidées sont également proposées.

Avec tant de choses à voir, il est difficile de ne pas tomber amoureux de Cordoue ;  c’est une de ces villes que vous aurez envie de visiter encore et encore ! Bon road trip à Cordoue, et enjoy life !

Galerie photos

Autres articles sur le même sujet

    2